Georges Item est un peintre suisse qui a travaillé jusqu'à sa mort en 1990, à Saint Rémy de Provence dans le sud de la France, au cœur des Alpilles.

Il a laissé une œuvre abondante personnelle et solitaire, jusqu'à ce jour encore peu connue.

L'Association Maison Item a pour but de promouvoir l’œuvre du peintre pour la faire connaître durablement et assurer sa pérennité.

Puissiez-vous y découvrir un art qui ne doit rien aux modes mais tout à l'émotion profonde d'un homme.
 


Association Maison Item
Chemin de Challendin, 17
CH-1224 Chêne-Bougeries (Genève), Suisse.
Tél: +4122 348 1343

 
Les Dessins gravés
Georges Item, grattage, 1953
A l’origine du dessin gravé, vers 1952, Georges Item utilise sa technique de lithographe : recouvrir un papier blanc ou coloré au préalable, de craie lithographique et "gratter" avec une pointe ou un couteau la surface pour "développer son image". C'est une technique picturale qui s'apparente au développement de l'image latente du film argentique.
 
A partir des années 60, il abandonne cette technique pour commencer le dessin gravé.
Georges Item, Lessive, 1983Une œuvre unique d'abord, dit Jacques-Marie de Boucques. Le trait est incisé sur papier couché, lequel est enduit de couleur à la cire. L'effet de lavis, de fondu, est obtenu grâce à un solvant qui laisse le dessin apparaître nettement, comme dans une gravure, sans qu'il y ait, bien entendu, possibilité de reproduction mécanique.
 
Cette écriture est significative, elle convient à l'artiste, qui s'exprime sur plusieurs plans , les lignes et les ombres mêlées donnant à chacune de ses créations un ton très particulier. N'oublions pas que le peintre Item a reçu à l'Ecole des Arts et Métiers de Bienne, une formation classique très approfondie de dessinateur-lithographe.
Georges Item, dessin gravé, 1969
Le dessin gravé se caractérise par la finesse du trait, une formulation incomplète et une confusion volontaire des lignes. Parallèlement le coloriste Item a mis une sourdine à ces accents; ses teintes ont une grande finesse : ocre, bleu-gris, sanguine, sépia, brun jauni, ivoire, olive, rose flammé et elles composent souvent un arrière-plan profond d'où le dessin surgit comme un signe, une pierre gravée, une silhouette paléolithique sur la paroi d'une caverne encore inviolée. Pour une analyse plus complète du dessin gravé, lire l'article de Jacques-Marie de Boucques " ITEM, DESSINS GRAVÉS à St Remy-de-Provence" (1965).
 

 
>>> Selection des dessins gravés de 1960 à 1974 .

© 2020 Association Maison Item,Genève (Suisse) | Contact